Liste des billets comportant le tag Lapierrisme
Je leur donnerais le vieux conseil de Jean Chrétien qui disait : avant de sauter dans la piscine, assurez-vous qu’il y a de l’eau.

Un conseil donné aux divers candidats libéraux qui veulent se présenter à la chefferie pour remplacer Jean Charest. Il est conseillé de s’assurer d’avoir des appuis solides et des engagements financiers avant de ce lancer dans la course.

Comme disait Marc Lalonde : les promesses, seuls ceux qui les entendent s’en souviennent.

En référence au fait que M. Legault de la CAQ semble déjà promettre des ministères aux candidats avant même d’être élu.

Ce qui est contraire à la façon de faire habituelle lors du recrutement de candidat ou généralement les chefs de parti reste vague sur de possibles promotions.

Au Québec, on le sait, on a des dates butoirs avec des roulettes.

Souvent les dates butoirs sont déplacées, et ce à mainte reprise. Jean Lapierre répond à Paul Arcand qui fait allusion à la date butoir qui était prévue pour Pâques et qui aurait permis de sauver le trimestre d’hiver dans les cégeps et universités.

Ils sont pauvres comme des crucifix pleumés.

En référence au gouvernement français qui malgré les difficultés financières continue à payer chèrement d’important avantage aux anciens présidents de la République, tel que : voiture de fonction, 2 chauffeurs,  7 collaborateurs, appartement de fonction, etc.

Comme maman dit : il a donc de la bavasse celui-là…

Durant une discussion avec Paul Arcand au sujet de Gabriel Nadeau-Dubois que Jean Lapierre fait cette allusion. M. Nadeau-Dubois parle beaucoup, prends de la place dans les médias, mais au bout du compte c’est les étudiants en assemblé qui décideront s’il sont pour ou contre les offres du gouvernement.

(26 avril 2012)

Il y a une vieille sagesse qui a dit : une fois ça passe, deux fois ça lasse et trois fois ça casse.
Il fait référence au ministre conservateur Christian Paradis, qui a été invité par Marcel Aubut en 2009 à la chasse à l’orignal. Ce n’est pas la première allégation de conflit d’intérêts à son endroit.
La lettre de Bernard Landry ce matin, c’est aussi savoureux qu’un gruau nature réchauffé au micro-ondes.

Il laisse entendre que le contenu de la lettre ouverte de Bernard Landry est du réchauffé, sans nouveauté particulière, et donc sans saveur.

(24 janvier 2012)

*** Merci à @patstjacques d’avoir trouvé cette savoureuse expression

Ça me fait penser, quand on était jeune et qu’on montait dans l’échelle chez mon grand-père pour changer les châssis doubles et il nous disait : fais pas ton pesant!

C’est lors d’une conversation avec Paul Arcand que Jean Lapierre utilise cette expression. Ils discutent de la crainte de passer sur l’échangeur Turcot. Transport Québec a fermé pour une période indéterminée l’une des voies.

(28 avril 2010)

Ce n’est pas parce que la municipalité est petite qui se passe des petites affaires…

Jean Lapierre discute avec Jean Pagé de la perquisition de l’UPAC ciblant l’administration du maire de Saint-Constant, M. Gilles Pépin. C’est une petite municipalité, mais dont l’administration a peut-être été mêlée à de grosses magouilles.

On a l’impression que de plus en plus, le ministre Tomassi est assis sur une chaise à trois pattes.

Le ministre de la famille, M. Tomassi perd des appuis importants. L’association des garderies privées qui a toujours appuyées le ministre est maintenant contre lui. Et même le Premier Ministre n’a pas défendu en chambre M. Tomassi.

(27 avril 2010)

Le problème, c’est que l’intégrité c’est comme la virginité, c’est ben dur d’en ravoir!

C’est l’imagine qu’il utilise pour expliquer les problèmes de Jean Charest à remonter dans les sondages. Il est probable que les gens aient encore un doute sur l’intégrité du gouvernement Charest.

(23 février 2012)

Le vrai danger pour la C.A.Q maintenant, c’est de saigner des deux bouttes!

Faisant référence au danger de plus en plus grand, provenant de la monté du P.Q. que tes attaques futures plus agressives du P.L.Q.

(23 février 2012)

*** Merci encore à Mathieu d’avoir trouvé cette citation

On dirait qu’il marche aux petites batteries Eveready!

En parlant de Jean Charest qui se démène depuis janvier pour faire bouger les chiffres des sondages.

*** Merci à Mathieu pour cette trouvaille!

Il est à la politique ce que le tofu est à la salade; sans couleur et sans saveur.

C’est l’image que Jean Lapierre donne pour décrire Michael Ignatieff durant la campagne électorale fédérale du printemps 2011. 
(24 avril 2011)

*** Merci à Steve pour cette trouvaille!

Je pense que Jean Charest à besoin de ramener des vieilles mains.

En référence au retour possible de Pierre Paradis dans le cabinet, un député et ancien ministre d’expérience. (29 avril 2010)