Liste des billets comportant le tag Lapierre
Je reviens à mon exemple de la reine du carnaval : ce n’est pas nécessairement la plus belle qui gagne, c’est celle qui a vendu le plus de chandelles!

C’est une image utilisée pour expliquer que la course à la chefferie du Parti libéral provincial n’est pas un concours de popularité dans la population, mais bien une bataille d’organisation au sein du partie même (président d’association, député, etc.)

Comme disait Marc Lalonde : les promesses, seuls ceux qui les entendent s’en souviennent.

En référence au fait que M. Legault de la CAQ semble déjà promettre des ministères aux candidats avant même d’être élu.

Ce qui est contraire à la façon de faire habituelle lors du recrutement de candidat ou généralement les chefs de parti reste vague sur de possibles promotions.

Il y a une vieille sagesse qui a dit : une fois ça passe, deux fois ça lasse et trois fois ça casse.
Il fait référence au ministre conservateur Christian Paradis, qui a été invité par Marcel Aubut en 2009 à la chasse à l’orignal. Ce n’est pas la première allégation de conflit d’intérêts à son endroit.
Ça tombe toute comme des notes de musiques c’est affaire là!

En parlant à Arcand de toutes les annonces et nouvelles entourant la fermeture d’Aveos. Un peu comme dans un casse-tête, les morceaux tombe parfaitement en place se qui présume d’une certaine préméditation de la part des dirigeants d’Aveos.

Ils voulaient lui mettre un 2 x 4 au-devant des jambes.

En parlant de Bernard Landry qui voulait nuire à Pauline Marois au moment où Gilles Duceppe était disponible et intéressé à venir remplacer Pauline Marois en janvier 2012.

13 mars 2012

Des bons sondages, ça ramenait les mouches autour du pot de miel. Mais là, je peux te dire que ça ramène même les vieux bourdons.

Il fait référence à une déclaration de Bernard Landry ou il estime que Pauline Marois a fait un bon choix en créant le comité sur la souveraineté. Cette déclaration survient en même temps que la sortie des résultants de sondage Léger-Marketing-Le Devoir, qui donne une nette avance au PQ. Cette déclaration contraste avec la lettre 24 janvier de M. Landry ou il critiquait le PQ.

La lettre de Bernard Landry ce matin, c’est aussi savoureux qu’un gruau nature réchauffé au micro-ondes.

Il laisse entendre que le contenu de la lettre ouverte de Bernard Landry est du réchauffé, sans nouveauté particulière, et donc sans saveur.

(24 janvier 2012)

*** Merci à @patstjacques d’avoir trouvé cette savoureuse expression

Ça me fait penser, quand on était jeune et qu’on montait dans l’échelle chez mon grand-père pour changer les châssis doubles et il nous disait : fais pas ton pesant!

C’est lors d’une conversation avec Paul Arcand que Jean Lapierre utilise cette expression. Ils discutent de la crainte de passer sur l’échangeur Turcot. Transport Québec a fermé pour une période indéterminée l’une des voies.

(28 avril 2010)

Ce n’est pas parce que la municipalité est petite qui se passe des petites affaires…

Jean Lapierre discute avec Jean Pagé de la perquisition de l’UPAC ciblant l’administration du maire de Saint-Constant, M. Gilles Pépin. C’est une petite municipalité, mais dont l’administration a peut-être été mêlée à de grosses magouilles.

On a l’impression que de plus en plus, le ministre Tomassi est assis sur une chaise à trois pattes.

Le ministre de la famille, M. Tomassi perd des appuis importants. L’association des garderies privées qui a toujours appuyées le ministre est maintenant contre lui. Et même le Premier Ministre n’a pas défendu en chambre M. Tomassi.

(27 avril 2010)

Le problème, c’est que l’intégrité c’est comme la virginité, c’est ben dur d’en ravoir!

C’est l’imagine qu’il utilise pour expliquer les problèmes de Jean Charest à remonter dans les sondages. Il est probable que les gens aient encore un doute sur l’intégrité du gouvernement Charest.

(23 février 2012)

On dirait un orignal ou un chevreuil devant les phares d’un camion. Doit sourire plus et desserrer les dents.
C’est la description que fait Jean Lapierre de Gilles Duceppe durant la campagne électorale fédérale du printemps 2011. 
(24 avril 2011) 
Je pense que Jean Charest à besoin de ramener des vieilles mains.

En référence au retour possible de Pierre Paradis dans le cabinet, un député et ancien ministre d’expérience. (29 avril 2010)

Comme ma tante Marie-Thérèse disait dans le temps : vous êtes bienvenus en aucun temps.
M. Lapierre discute avec Paul Houde au sujet de la lettre de Mme Marois envoyée à M. Harper. Lettre invitant le Premier Ministre à la rencontrer pour discuter du registre des armes à feu. Lettre qui devrait rester sans réponse.    ***Merci à Francis pour cet envoi.
Ils sont en train de forcer comme des constipés pour faire bouger l’aiguille des sondages.
Jean Lapierre parle des ministres Libéraux qui tentent par tous les moyens de forcer leur ministère à faire des annonces et ce, le plus vite possible pour améliorer les sondages en vue d’une élection éventuelle.